Le Syndrome du Jumeau Perdu ; psychosomatisme ou réalité ?

0 Ecrit par le ven, 06 avril 2012, 09:32

Difficile de dire qu’une personne qu’on n’a jamais connue nous manque, difficile de dire qu’on voudrait la serrer dans nos bras, lui parler, partager des choses avec elle alors qu’on n’a ni visage ni nom à mettre sur cette personne. Et difficile d’expliquer aux vivants, aux gens qui nous connaissent et partagent notre vie, que malgré tout, il y a ce trou dans notre vie, que rien ne peut combler. C’est ce que vivent les personnes souffrant de ce qu’on appelle le Syndrome du Jumeau Perdu.

Le Syndrome du Jumeau Perdu, c’est ce qui arrive aux personnes dont le jumeau est mort in utero ou à la naissance. Toute leur vie, elles ont ce manque de ce frère ou cette sœur perdu(e). Ca vient par phases. Un jour ça va, le lendemain moins. Certains spécialistes vous diront que c’est un mal psychosomatique, d’autres au contraire vous diront que c’est tout naturel. Après tout, après avoir partagé le même ventre, être issus du même ovule, n’est-ce pas normal de tisser des liens ? Et ne dit on pas des jumeaux qu’ils sont généralement connectés l’un à l’autre, sans non plus tomber dans le paranormal ?

Que doit-on penser de ce Syndrome ? Personnellement je trouve ça normal. A-t-on besoin d’un visage, d’un nom pour aimer une personne ? Si une mère est capable d’aimer férocement son enfant avant qu’il ne vienne au monde, un frère, une sœur, ne peuvent ils pas s’adorer avant de voir le jour ? On ne sait rien de ce que « pensent » ou « vivent » les bébés lorsqu’ils sont encore in utero ? Alors peut-on réellement juger.
La souffrance est propre à chacun.
Respectons-la.

© RAMON CAMI – Fotolia.com

Ecrit par

Jeune écrivaine, Marie Grousset utilise sa jolie plume pour transmettre ses coups de cœur...

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire