Katie Holmes : pourquoi on se réjouit pour elle ?

0 Ecrit par le ven, 27 juillet 2012, 00:00

katie-holmes

Katie Holmes fait partie de ces nanas qui laissent tout tomber pour un homme, croient aux contes de fées et réalisent brutalement que dans la vraie vie, l’histoire se termine rarement par « et ils vécurent heureux… ».

Cela dit, soyons honnête, on aurait aimé y croire à cette belle romance. La petite actrice de Dawson, cette fille mignonne qui n’est pas la plus belle ni la plus sexy, cette gamine qui rêve devant les posters de Tom Cruise, se retrouve brusquement dans les bras de son acteur fétiche après que celui-ci ait divorcé d’avec la magnifique Nicole Kidman. Le rêve de toute adolescente un peu replète et boutonneuse donc.

Le rêve continue lorsque le couple se retrouve avec une petite fille ravissante qui se révélera plus tard être une véritable fashionista. On y croit difficilement, mais on sourit. Pourquoi on n’y croit pas vraiment ? Peut être parce que Tom Cruise fait partie d’une secte et qu’il vire un peu « vieux beauf macho » avec l’âge. Il est reconnu par ses pairs et son entourage comme étant capricieux, obtus et fier, aussi lorsqu’on voit la gentille Katie s’effacer à son bras, et, disons le, mettre sa carrière en plan pour faire la potiche à ses côtés, on est en droit de se dire que aïe, aïe, aïe, tout ça ne saurait durer.

Et bien sûr, comme de bien entendu, au bout de cinq ans, ce bel amour tire sa révérence. Katie lourde Tom par sms, prend sa valise et sa gamine sous le bras et quitte le nid conjugal dans ce qui ressemble fort à une évasion savamment organisée. Esprit de Monte Cristo es tu là ?

D’une autre nénette, on aurait sûrement dit, que oh la vilaine, c’est pas gentil, faire ça à Tom pour ses cinquante ans bouhouhou que c’est vilain.
Là on applaudit des deux mains et des deux pieds aussi pour faire bonne mesure.

Pourquoi ?
Mais parce qu’on est jouasses les filles, on est jouasses à mort et on vénère la petite Katie parce qu’elle est passée du stade de potiche à celui de femme capable de dire flûte et bon sang, ça fait du biiiiiien ! On l’aime Katie quand elle dit zut à Tom, on l’aime quand elle prend sa fille dans ses bras et qu’elle jure de toujours la protéger. Ca oui, on l’adore notre Katie.

Go Katie go, pour toutes les épouses de tordus du monde, go, go, go !

Ecrit par

Jeune écrivaine, Marie Grousset utilise sa jolie plume pour transmettre ses coups de cœur...

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire