Connaissez-vous le tahin ?

0 Ecrit par le dim, 05 novembre 2017, 19:39

TahinIl s’agit de purée de sésame blanc, généralement incorporée dans des recettes telles que le houmous ou diverses  préparations salées ou sucrées.

Nous vous recommandons le tahin bio Jean Hervé, marque spécialisée dans les fruits secs et oléagineux. Nous avions utilisé la pâte de pistache de cette marque pour confectionner de délicieuses truffes dont la recette avait été diffusée dans notre magazine en décembre 2015.

Le tahin Jean Hervé est exclusivement composé de sésame complet décortiqué, broyé mécaniquement sans aucun additif, ce qui préserve la richesse nutritionnelle de ce produit, en magnésium (322 mg pour 100 gr), en phosphore (526 mg pour 100 gr) et en fer (6,6 mg pour 100 gr).

Conditionné en pot de 350 gr, le tahin Jean Hervé est distribué dans de nombreux réseaux de magasins biologiques et diététiques, voire en grandes surfaces, au prix approximatif de 5,50 euros.

Je vous communique ma propre recette de houmous, puis une recette inédite de Marie Chioca pour Jean Hervé :  des falafels au pistou et leur petite sauce tahini.

Ma recette de HOUMOUS

  • 200 gr de pois chiches secs
  • 2 cuillères à soupe de tahin Jean Hervé
  • 1 cuillère à café de cumin moulu
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • le jus d’un citron
  • sel, poivre et paprika

Faire renfler les pois chiches (lavés) dans de l’eau froide la veille (pendant toute la nuit par exemple). Les faire cuire pendant 25 mn dans un autocuiseur, recouverts d’eau salée dans laquelle vous ajouterez un bouquet garni, un oignon et une gousse d’ail. Si vous ne disposez pas d’autocuiseur, la cuisson sera plus longue (1h30 environ).

Après cuisson, déposez les pois chiches dans le bol d’un mixeur en y ajoutant quelques cuillères de bouillon de cuisson et tous les ingrédients cités. Mixez soigneusement afin d’obtenir une pâte lisse que vous réserverez au frais.

A déguster avec des toasts.

FALAFELS AU PISTOU

Pour 4 à 6 personnes :

  • 500 gr de pois chiches cuits égouttés
  • 80 gr de feuilles de basilic frais
  • 1 gousse d’ail
  • 50 gr de tahin Jean Hervé                                                                                 
  • le jus d’un demi citron
  • 55 gr de farine complète de petit épeautre
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 5 gr de sel fin, poivre du moulin et si souhaité, un peu de piment.

Mixer finement le basilic avec le sel, le poivre, l’ail, le tahin, l’huile et le jus de citron dans le bol d’un robot. Ajouter les pois chiches et la farine, puis mixer par brèves impulsions afin de garder des petits morceaux de pois chiches.

Façonner entre les mains une vingtaine de boules de 35 gr, en les roulant au fur et à mesure dans la farine. Faire chauffer un peu d’huile dans une poêle, puis y déposer les falafels et les faire cuire quelques minutes en les retournant de temps en temps, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

Servir chaud accompagné d’une salade.

La sauce « tahini » :

Pour 4 personnes, mélanger 2 yaourts de soja ou de brebis avec 2 cuillerées à soupe de tahin Jean Hervé, le jus d’un citron, du sel, du poivre et une gousse d’ail écrasée. Ajouter un peu de piment ou des herbes finement ciselées (persil, ciboulette, coriandre, basilic).

Ecrit par

Linguiste de formation, mélomane et pratiquante du yoga depuis mon entrée dans l’âge adulte, je cultive l’art du bien-être, du mieux-vivre, mais aussi mon jardin, au sens propre comme au figuré. Respecter la nature et l’humain, c’est respecter son corps par une hygiène alimentaire et une pratique sportive adaptées à chacun. L’ouverture aux autres passe par tout ce que l’on partage, les bons petits (et grands !) plats, sains et équilibrés, par le culte du beau, du bon et du vrai, dans ce domaine comme dans les découvertes culturelles (artistiques, touristiques, littéraires) ou sportives. Animée par ces valeurs, je suis devenue rédactrice pour Femme-Attitude afin de transmettre en toute humilité ce qui donne du sens à la vie dans un monde si beau, hélas souvent malmené et donc fragilisé.

Comments are closed.