Zoom sur la ville de Troyes

0 Ecrit par le mer, 30 mai 2018, 17:31

Voici plus de trois bonnes raisons de vous rendre à Troyes

Galeries couvertes de l’hôtel du Lion noir Troyes

Galeries couvertes de l’hôtel du Lion noir (C)FemmeAttitude

Chef-lieu du département de l’Aube, Troyes est une cité médiévale labellisée depuis 2009 «Ville d’art et d’histoire».

Vu du ciel, le centre de Troyes a la forme d’un bouchon de Champagne, écho fortuit à l’évocation du précieux vin de Champagne qui fait la renommée de cette région.

Cette ville possède un patrimoine impressionnant de maisons à pans de bois, sans doute le plus dense et le mieux conservé de toutes les villes de France. Héritage du Moyen-âge et de la Renaissance, ces maisons à colombage caractérisent le cœur de la ville.

Après avoir poussé la porte de l’Hôtel du Lion noir et traversé son couloir, on est émerveillé par la vue d’une magnifique cour intérieure et d’un édifice de style Renaissance avec son escalier hélicoïdal et ses galeries couvertes. Flâner dans les rues réserve au visiteur maintes surprises, les façades étant souvent couvertes d’ornements divers. La plus emblématique de ces rues est la Ruelle des Chats, ainsi nommée car les chats peuvent sauter d’un toit à l’autre, tant les maisons sont proches les unes des autres.

Le jubé de l’église Sainte Madeleine

Le jubé de l’église Sainte Madeleine (C)FemmeAttitude

La ville compte onze églises catholiques, dont la cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul, avec ses 1500 m2 de verrières d’époque du 13ème au 19ème siècles. L’église Sainte-Madeleine est vraisemblablement la plus ancienne et la plus belle de Troyes. En effet, elle date du 12ème siècle et renferme un célèbre Jubé de pierre, véritable dentelle ciselée, sculpté au début du 16ème siècle. Il ne faut pas manquer d’admirer ses vitraux de l’École champenoise du 16ème siècle, en particulier La Création du Monde et l’Arbre de Jessé.

Les vitraux de l'église Sainte Madeleine

Les vitraux de l’église Sainte Madeleine (C)FemmeAttitude

N’oublions pas que l’Aube est la capitale européenne du vitrail, et la Cité du vitrail se visite à l’Hôtel-Dieu-le-Comte. Ce dernier permet de découvrir cette année une exposition exceptionnelle «ArkéAube, des premiers paysans au prince de Lavau 5300 -450 avant notre ère». Cet événement représente un voyage dans l’Aube d’avant notre ère, de la révolution néolithique à l’âge du fer. L’exposition raconte l’histoire des hommes qui ont peuplé l’Aube, avant les premières sédentarisations il y a 7000 ans jusqu’au phénomène princier il y a 2500 ans. Plus de 200 objets y sont présentés, du silex des premiers agriculteurs à l’or des élites princières.

C’est ainsi que cette exposition révèle au public les tout premiers vestiges restaurés de l’exceptionnelle tombe princière de Lavau (près de Troyes), mise au jour par l’Inrap en 2015. Dans une vaste chambre protégée par un tumulus de 40 mètres de diamètre, on a découvert sur un char à deux roues un prince paré de nombreux bijoux, dont un torque et deux bracelets en or massif, un brassard en lignite et des perles d’ambre finement travaillées. La sépulture celte du Vème siècle avant J-C renfermait également un fastueux service à boisson, dont un chaudron en bronze étrusque d’environ un mètre de diamètre.

Torque Or

Torque
Or
Date de la Tène A (475/430 av. notre ère)
Lavau, ZAC du Moutot (Aube)
(c) C2RMF

Par sa scénographie pédagogique et interactive, l’exposition rend accessible à tous les connaissances acquises par l’archéologie.

Fibules en bronze

Fibules
Bronze
Date de la Tène (Ve siècle avant notre ère).
Fouille sur la commune de Buchères (Aube), 2013.
Provient d’une tombe de femme. Fait partie d’une parure funéraire.
Dépôt à la DRAC de Châlons-en-Champagne.
(c) Robert Moleda

Cette exposition a lieu du 5 mai au 30 décembre 2018, du mardi au dimanche de 9h30 à 18h, au tarif de 4 euros. L’entrée est gratuite pour les moins de 18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, invalides, établissements scolaires , ainsi que pour tous chaque premier dimanche du mois et lors des grandes manifestations culturelles, puis hors saison en novembre et décembre 2018.

On peut voir aussi une exposition Les Sénons au musée des Beaux-Arts et Archéologie du 19 mai au 29 octobre 2018 tous les jours sauf mardi. La visite des deux expositions ouvre droit au demi tarif.

La gastronomie auboise vient s’ajouter aux découvertes touristiques et culturelles. Parmi les spécialités régionales, nous vous recommandons la choucroute, l’andouillette, le fromage de Chaource, les chocolats Pascal Caffet, maître dans l’élaboration d’un praliné particulièrement exquis, le vin rosé des Riceys (vin préféré de Louis XIV!), le cidre du Pays d’Othe, la liqueur de prunelle et bien sûr le Champagne.

2 sites pour toutes informations:

www.tourisme-troyes.com

www.arke.aube.fr

Ecrit par

Linguiste de formation, mélomane et pratiquante du yoga depuis mon entrée dans l’âge adulte, je cultive l’art du bien-être, du mieux-vivre, mais aussi mon jardin, au sens propre comme au figuré. Respecter la nature et l’humain, c’est respecter son corps par une hygiène alimentaire et une pratique sportive adaptées à chacun. L’ouverture aux autres passe par tout ce que l’on partage, les bons petits (et grands !) plats, sains et équilibrés, par le culte du beau, du bon et du vrai, dans ce domaine comme dans les découvertes culturelles (artistiques, touristiques, littéraires) ou sportives. Animée par ces valeurs, je suis devenue rédactrice pour Femme-Attitude afin de transmettre en toute humilité ce qui donne du sens à la vie dans un monde si beau, hélas souvent malmené et donc fragilisé.

Comments are closed.