La chronique du périnée, Catherine Coq

0 Ecrit par le lun, 18 mars 2019, 18:44

Un roman édifiant sur le métier de sage-femme et l’univers de l’accouchement :

La chronique du périnée

de Catherine Coq

édité par Le Passeur

cache_71058140L’auteure, Catherine Coq, a exercé son métier de sage-femme pendant quinze ans à la maternité des Bluets à Paris. En parallèle, elle mène un travail d’écriture. Elle a publié Ecrire, c’est aimer et écrit régulièrement des chroniques pour la presse (Médiapart, Sens et Santé, etc.)

Dans le roman La chronique du périnée, le personnage central est une sage-femme expérimentée qui dévoile les coulisses de son métier lors d’une série d’émissions radiophoniques. Lucile aborde de nombreux tabous sans les édulcorer : le plaisir des femmes, le harcèlement sexuel, la violence conjugale et obstétricale, et les différentes manières d’accoucher. En effet, pourquoi les femmes accouchent-elles toutes de la même façon, alors qu’elles sont uniques et donnent naissance à des individus tout aussi uniques ?

Les émissions se succèdent, émaillées de rires, d’interrogations, de coups de colère et des moments graves.

Lucile pensait avoir tout vu de son métier quand elle est appelée pour l’accouchement le plus insolite de sa carrière, celui d’une femme détenue qui a écouté les émissions et qui tient à accoucher différemment, dans sa cellule. Cet acte pratiqué hors-la-loi risque de mettre en péril son titre de sage-femme…

Catherine Coq dénonce les accouchements  pratiqués de façon uniforme, le manque de reconnaissance des fonctions de sage-femme, en matière de conditions de travail et de rémunération. Les grosses maternités sont présentées comme des usines où les cadences soutenues, les tâches segmentées, et la standardisation affectent autant les sages-femmes que les parturientes.   Il est pourtant possible d’accoucher autrement, comme c’est le cas dans les Maisons de naissance qui ont vu le jour en 2016, autorisées à fonctionner à titre expérimental pour une durée de cinq ans.

Ce livre est à mettre dans les mains des futurs parents tant il est riche en informations sur l’art de mettre au monde un enfant.

Personnellement, j’aurais aimé pouvoir le découvrir avant d’enfanter !

Informations pratiques :

Roman de 494 pages, paru le 31 octobre 2018.

Prix de vente : 21,50 euros pour le livre papier/ 10,99 € pour le livre numérique

 

Ecrit par

Linguiste de formation, mélomane et pratiquante du yoga depuis mon entrée dans l’âge adulte, je cultive l’art du bien-être, du mieux-vivre, mais aussi mon jardin, au sens propre comme au figuré. Respecter la nature et l’humain, c’est respecter son corps par une hygiène alimentaire et une pratique sportive adaptées à chacun. L’ouverture aux autres passe par tout ce que l’on partage, les bons petits (et grands !) plats, sains et équilibrés, par le culte du beau, du bon et du vrai, dans ce domaine comme dans les découvertes culturelles (artistiques, touristiques, littéraires) ou sportives. Animée par ces valeurs, je suis devenue rédactrice pour Femme-Attitude afin de transmettre en toute humilité ce qui donne du sens à la vie dans un monde si beau, hélas souvent malmené et donc fragilisé.

Comments are closed.