NOCES DE SANG par la Compagnie La Grue Blanche à La Folie Théâtre

0 Ecrit par le mar, 21 mars 2017, 18:40

Une pièce de théâtre à voir : NOCES DE SANG d’après Federico Garcia Lorca par la Compagnie La Grue Blanche.

Affiche A3 Bords perdus 3mm retouchéLa pièce interprétée par quatre acteurs talentueux reste fidèle à la tragédie écrite par Federico Garcia Lorca en 1933 et à son caractère poétique, tout en y associant musique, danse et chant. En effet, l’actrice interprétant la jeune mariée joue du violon, l’acteur incarnant son époux joue de la clarinette et chacun des quatre acteurs chante puis esquisse des pas de tango argentin.

Inspirée d’un fait divers survenu en 1928 dans un village andalou, cette pièce met en relief le poids de la tradition et de la fatalité.

Une vieille femme (brillamment interprétée par Hélène Hardouin) redoute le mariage de son fils cadet et la solitude à laquelle elle sera contrainte. En effet, elle a perdu son mari et son fils aîné, tués une vingtaine d’années auparavant par une famille rivale, les Félix.

A La Folie Theatre 2017 Hélène Hardouin ©Jean-Christophe Fossey

Hélène Hardouin ©Jean-Christophe Fossey

Le seul fils qui lui reste a su faire fructifier les terres familiales et se montre déterminé à prendre pour épouse une jeune fille de bonne famille, possédant de vastes terres. Cependant, celle-ci ne parvient pas à étouffer son amour pour Leonardo, qui fait partie de la famille des Félix, et qu’elle n’a pu épouser car il n’était pas assez riche. Leonardo est marié désormais, et père d’un petit garçon. Le matin même des noces, Leonardo est le premier convive à se présenter alors que la fiancée n’est pas encore prête. Une conversation entre eux révèle l’étendue de leur passion amoureuse, mais ils se séparent avec la ferme intention de ne plus jamais se revoir…

©Elodie Petit

©Elodie Petit

Ces personnages masculins sont interprétés par Erwan Zamor (le jeune marié) et Romain Sandere (Leonardo). Ce dernier joue également le rôle d’une voisine de la mère du jeune marié, et celui du père de la mariée.

La comédienne Maiko Vuillod, interprétant la jeune mariée, est la créatrice du projet et la fondatrice de la Compagnie de la Grue Blanche en 2012.

La mise en scène, de Natalie Schaevers, est épurée et la pièce se joue dans un décor minimaliste. Les comédiens changent de personnages et de costumes à vue,  et s’adonnent parfois à des jeux de masques, évoquant ainsi la tragédie grecque.

L’intensité de leur jeu traduit parfaitement l’atmosphère fantastique, mystérieuse et funeste qui règne dans la pièce de Lorca. Les mythes de la Lune et de la Mort y sont présents, magnifiquement incarnés par Hélène Hardouin.

Le tango argentin permet de renforcer l’expression de l’affrontement des sentiments.

Nous vous encourageons vivement à découvrir cette pièce qui se joue depuis le 9 février 2017 et jusqu’au 16 avril  2017 à                                                      

LA FOLIE THEATRE                                                                                 

6 rue de la Folie Méricourt Paris XI                  

Métro Saint Ambroise        

Tous les jeudis à 19h30, le samedi à 18h et le dimanche à 16h30.               

Réservations au 01 43 55 14 80                                                           

Tarifs : 22 euros /  17 euros 

Ecrit par

Linguiste de formation, mélomane et pratiquante du yoga depuis mon entrée dans l’âge adulte, je cultive l’art du bien-être, du mieux-vivre, mais aussi mon jardin, au sens propre comme au figuré. Respecter la nature et l’humain, c’est respecter son corps par une hygiène alimentaire et une pratique sportive adaptées à chacun. L’ouverture aux autres passe par tout ce que l’on partage, les bons petits (et grands !) plats, sains et équilibrés, par le culte du beau, du bon et du vrai, dans ce domaine comme dans les découvertes culturelles (artistiques, touristiques, littéraires) ou sportives. Animée par ces valeurs, je suis devenue rédactrice pour Femme-Attitude afin de transmettre en toute humilité ce qui donne du sens à la vie dans un monde si beau, hélas souvent malmené et donc fragilisé.

Comments are closed.